Transformez votre entrée avec un portail automatique dès aujourd'hui.

Effectuer un changement de portail : la démarche à suivre étape par étape !

Comparez les devis des pros près de chez vous.

Remplacer un portail est un projet d’impact majeur sur la sécurité et l’esthétique de votre maison. Seulement, le processus peut s’avérer laborieux et parfois chronophage. Il est donc essentiel de connaître les contours d’une telle entreprise afin d’éviter les surprises désagréables. On vous explique ici ce qu’il convient de savoir.

Déclarer les travaux en prélude au changement de portail

Avant de lancer les travaux de changement de votre portail, l’une des toutes premières étapes consiste à déposer une déclaration préalable auprès du service urbanisme de votre commune. Ce processus devient une obligation lorsque le portail destiné à être changé est haut de plus de 2,20 m. Il en est de même dans le cas de l’installation d’un système motorisé.

Votre déclaration doit nécessairement être accompagnée de certains documents essentiels. Dans l’établissement des démarches pour un changement de portail, il est impératif de réunir : le plan du terrain, la description de construction, une pièce justificative, ainsi qu’un croquis avant et après de l’installation.

Une fois constitué, le dossier doit être transmis à votre maire ou à toute autre autorité compétente. Le service urbanisme se chargera ensuite d’examiner et de valider votre demande en y apposant sa signature. C’est seulement après ce processus que vous pourrez vous rapprocher quelque peu du démarrage des travaux de remplacement.

Obtenir le permis de construire

L’étape suivante est celle de l’obtention d’un permis de construire ou d’une déclaration préalable de travaux comme expliqué ici. En effet, cette autorisation se présente comme une exigence pour les installations au-delà de 2,20 m. Il convient de notifier que votre projet ne pourra obtenir de permis s’il n’est pas conforme aux règles d’urbanisme en vigueur dans la commune.

Surtout, vous devez nécessairement attendre de recevoir un permis avant de commencer le changement de votre portail, même si votre projet a été initialement validé. Seulement, il faudra attendre plusieurs semaines avant d’y avoir accès. L’idéal reste donc d’effectuer sa demande d’autorisation au plus tôt afin de vous assurer que les travaux se feront dans les délais fixés.

Choisir le bon matériau

À ce niveau, il s’agira de réfléchir au matériau qui convient le mieux à votre projet de rénovation. De votre décision dépendront la sécurité et la durabilité de votre nouvelle installation. Vous avez le choix entre différentes matières pour le changement de votre portail.

Le métal est une matière robuste et solide souvent utilisée pour le remplacement des portails défaillants. Seulement, il présente des risques d’oxydation s’il est exposé à l’humidité. Vous pouvez aussi opter pour le bois qui allie résistance, beauté et durabilité, avec le risque d’oxydation en moins.

Il est également possible de changer efficacement votre portail même avec un budget restreint. Il suffira de privilégier le PVC, un matériau solide présentant une isolation acoustique et thermique assez intéressante.

Mais avant d’effectuer votre choix, veillez à vous assurer de sa conformité avec les réglementations en vigueur.

Les autres paramètres à prendre en compte

Vos besoins, votre environnement, de même que vos goûts doivent être pris en compte lorsque vous souhaitez changer votre portail. L’évaluation de vos besoins ainsi que les contraintes du terrain vous permettra de mieux orienter le projet afin d’obtenir une finition satisfaisante.

D’un autre côté, vous pouvez miser sur l’esthétique de votre nouveau portail. Vous pourrez ainsi le personnaliser afin de créer un environnement qui vous ressemble.

Partager la découverte du moment :

COMMENT ÇA FONCTIONNE ?
VOS AVANTAGES
Découvrez des perspectives supplémentaires

Explorez nos articles connexes pour en savoir plus !